Irasshaimase, Bienvenue, Huan ying dans mon monde.

vendredi 27 janvier 2017

Il a déjà tes yeux !

Nous sommes allé voir Il a déjà te yeux avec Darling.

L'histoire est simple un couple noir (sans racisme dans le mot ) cherche à fonder une famille et pour parachever ce foyer, ils ont la maison, le boulot, il ne reste que le bébé. Et là c'est le drame, ils ne peuvent pas avoir d'enfants. 
C'est donc vers l'ASE (Aide Sociale à l'Enfance) qu'ils se tournent, et l'attente est longue avant d'avoir enfin le coup de téléphone, celui qui changera leur vie à bien des égards. 

Car le bout de chou qui va venir bouleverser le quotidien, va aussi bouleverser les idées reçues de la famille, des amis, il va aussi souder les liens et créer un FOYER. Ce truc incroyable où le tonton cinglé est capable de se dépasser pour son filleul, où la grand-mère est prête à affronter son mari et où des parents sont des parents. Il faut tout un village pour élever un enfant et bien là, il faut tout ... Allez au cinéma et vous verrez.

C'est drôle, émouvant et c'est un bon feel good movie. 

Si vous voulez rire, verser une larmichette et bien allez voir "Il a déjà tes yeux".



Bonne séance à vous !!

Haruko

30 ans l'heure du bilan.

En ce moment je lis un livre intitulé "L'emprise familiale comment s'affranchir de son enfance."
Est une crise de la bientôt trentaine ? Est ce que c'est la préparation de mon mariage et mes rapports tendus avec Belle maman qui ont éveillé l'envie de faire le bilan ? Je ne saurais le dire. Mais une chose est sur, c'est que j'ai besoin de clarifier certaines choses pour écrire les trente prochaines années. 

Et ce livre m'a offert quelques clés. Il est simple de dire que nous avons un sale caractère, que nous ne supportons pas les critiques ou que de toute façon c'est la faute de notre éducation ou même la faute des AUTRES. Dans ces classiques du genre, se cachent des fois, une vérité. Notre enfance nous marque, d'une empreinte indélébile, et il arrive que ce tatouage, vous saute à la figure au moment le moins opportun. 

Plutôt que de mettre du fond de teint ou d'en refaire un autre, je vais choisir de le regarder en face, de l'observer et de l'apprivoiser. Nos vies sont pleines de blessures qui laissent des cicatrices plus ou moins belles, plus ou moins profondes aussi. Mais elles nous rappellent que la vie est la VIE, et que pour être pleinement vécue, elle a besoin de coutures. De coutures solides.

On ne choisit pas sa famille, on choisit ses amis. C'est bien vrai par contre, on peut apprivoiser et découvrir sa famille. Ma famille n'est pas parfaite et OUF, j'ai déjà assez d'angoisses à gérer comme ça. Ses imperfections m'ont donné des clés, des bouts de cartes pour créer mon univers. Mais certains ponts étaient pourris et je voudrais les rebâtir. Pas que pour moi, mais pour l'enfant que je suis encore et pour les enfants à venir. Je ne m'apitoie pas sur mon sort, j'ai eue beaucoup de chance de venir au monde dans ma famille, et l'inverse est vrai aussi ma famille à beaucoup de chance de m'avoir. 

Khalil Gibran dans son livre Le Prophète, parle des enfants et de qui ils sont.

"Ils sont fils et filles du désir de vie en lui même. Ils viennent par vous mais non de vous, et bien qu'ils soient avec vous, ce n'est pas à vous qu'ils appartiennent. Vous pouvez leur donner votre amour mais non vos pensées, car ils ont leurs propres pensées. 
Vous pouvez loger leurs corps mais non leurs âmes, car leurs âmes habitent la demeure de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer de leur ressembler, mais n'essayer pas qu'ils vous ressemblent.
Car la vie ne retourne pas en arrière ni ne s'attarde à hier."

Nous ne sommes pas les répliques, les clones de nos parents. Mais malgré tout le produit d'un héritage, que l'on peut accepter ou refuser. Qui n'a jamais dit "Je ne veux pas ressembler à ma mère ou mon père" et un jour on s'écoute, on se voit et là BIM on a hérité un petit peu d'eux.

Nos parents ne sont pas parfaits, ils ont fait avec ce qu'ils avaient et la boite à outils n'est pas toujours complète ou alors la notice est en javanais. Mais je pense qu'il arrive un moment où nous, nous pouvons traduire la notice ou compléter la boite à outils, et ainsi panser nos petites blessures voir nos grosses blessures pour aller de l'avant. 

Car la vie n'attend pas, elle vie, elle file et si je ne prends pas le train en marche je resterai sur le quai. Mais comme dans toute gare, un autre train finira par arriver et là aurais je ou pas le courage de le prendre ? 




Bien à vous !!

Haruko


jeudi 26 janvier 2017

Magie des transports en commun ...

Hier soir je rentre de la dédicace de Laurent Gounelle, que je suis allée écouter par curiosité. J'entends beaucoup parler de ses livres si plein de sagesse et d'humain. Et en ce moment j'ai besoin d'Humain, j'ai besoin de savoir que je remonte et que les paliers de décompressions m'emmènent vers la surface, où je retrouverai du bon et du beau. 

Le palier de décompression, je l'ai rencontré dans le métro. Il n'a pas de nom, un âge approximatif et restera mon petit anonyme. C'est un jeune garçon qui entre avec sa mère. Il tient dans sa main deux pop up, il est bavard comme le sont tout les jeunes enfants. 
Il veut partager son impatience avec sa mère, son livre sur les araignées à l'air si génial. Il veut lui raconter que les araignées vivent dans les arbres, qu'elles font des toiles ... Il ne lit pas parce qu'il est trop jeune. Mais je me suis revue moi, il y 26 ans, assise devant une caisse de livre renversée babillant quelque chose et lorsqu'on me demandait que fais tu ? Je lis bien entendu. 

D'un doigt expert, il suit le lignes, pour lire et ne pas perdre une miette de cette histoire qu'il s'invente. Il découvre des araignées inconnues de lui et de sa mère. Il se crée son monde, qu'il partage involontairement avec nous les adultes autour. Dans son innocence, il allume des sourires sur nos visages graves, fatigués. 

Merci à toi petit bonhomme, pour ce bout de voyage. Même si j'ai une sacrée frousse des araignées, elles étaient drôles décrites par ces mots d'enfants. 

Bien à vous !!


Haruko

dimanche 18 décembre 2016

Librairie

Hier place Saint Michel, Gibert Jeune, des étages et des étages de livres et des centaines de possibilités, d'options d'achats ... 
La prochaine fois je viens avec un grand sac !!!!

Et vous savez quoi j'ai ramener un souvenir ... un bouquin de cuisine, de la pâtisserie Alsacienne et oui. Aller jusqu'à Paris pour ça mais c'était mon achat le plus raisonnable sinon j'aurais pu revenir avec une vingtaine de bouquins. 

Je crois que j'y retournerais :)

samedi 3 décembre 2016

Cher Père Noël, 40.12 avenue des flocons, à droite de l'étoile polaire.

Comme les autres années j'ai été une grande fille plus ou moins gentille (ne nous voilons pas la face je ne suis pas toujours de bonne humeur et oui les embouteillages pour aller au boulot n'ont pas aidé mais bref passons ...)

Je souhaiterai compléter mon équipement de photographe en vu de mon Grand Tour au Japon avec mon Namoureux, avec un objectif canon EF 50 mm f/1.8 mais bon si tu peux ne peux pas c'est pas grave j'attendrai plus tard. Ou alors un trépied pour mon appareil photo.

Sinon bien sur j'ai encore craqué pour des livres MAGNIFIQUES :

De Benjamin Lacombe:
  • Les contes macabres
  • Il était une fois
  • Les amants papillons 
    • L'esprit du temps (2 tomes)
    • Alice au pays des merveilles et Alice de l'autre côté du miroir.

    MERCI !!!

    P.S: Père Noël si tu as dans ta hotte un peu de temps, genre une mini dimension parallèle où je pourrais passer un peu de temps avec Darling, ça serait un super cadeau. 

    Bises Haruko

    créations feutrées

    feutre

    feutre

    feutre

    feutre

    Si un modèle vous fait de l'oeil pour vous ou un cadeau, il est possible de passer commande.
    @alizee.kieffer@gmail.com

    créations feutrées

    feutre

    feutre


    feutre

    feutre

    feutre

    feutre

    feutre

    feutre

    feutre

    feutre

    feutre

    feutre

    feutre

    mercredi 30 novembre 2016

    Au cinéma ...

    Snowden, 

    Film qui revient sur le scandale Snowden, ce lanceur d'alerte, exilé en Russie, suite a ses révélations sur les pratiques d'écoutes, de recherches de preuves ou encore de frappes militaires orchestrés par les Etat-Unis. 

    C'est flippant mais bon rien qui ne nous soit inconnu. Malheureusement depuis 2001, les choses ne se sont guère arrangées. Si vous êtes un peu parano, adepte de la théorie du complot ce film va vous faire regagner votre abris de survivaliste à vitesse grand V. Pour les autres, il est pas mal.

    Les animaux fantastiques,

    Vous aimez le monde fantastique, au delà des sortilèges et des potions, alors c'est fait pour vous. Ici pas de Wingardium leviosa, accio, expelliarmus, non non il est question de niffleur, demiguise, murlap. Mais de quoi elle cause la madame ??!!!!

    Je vous parle du contenu de la valise de Norbert Dragonneau. Aventurier sorcier qui voyage sur la planète, pour trouver et protéger des espèces rares. Il veut préserver dans un monde qui veut révéler et détruire, ce qui est différent, ce qui est étrange et étranger au monde rationnel. 

    On n'est loin du monde d'Harry Potter, qui s'assombrit vers la fin. Ici nous sommes dans un monde onirique, sombre en dehors, mais dans la valise, le monde est coloré et beau. C'est un monde plus "adulte" et à l'image de Miss Peregrine, c'est de la littérature d'ado mais ce ne sont pas des films pour le jeune public. 

    Inferno,

    Sauver le monde, mais comment ? 
    En reproduisant les grandes pandémies de l'histoire, l'Homme est la plaie qui ravage la terre alors envoyons lui la peste. C'est l'idée un peu cinglée d'un milliardaire qui souhaite sauver le monde. Robert Langdon reprend du service pour déjouer le complot visant à détruire le monde. 
    Après la descendance du Christ, les illuminati et la matière noire, entre en jeu Dante et les virus. 
    La clé du mystère est un sceau renfermant l'enfer de Dante. Cette fois ci nous courrons dans Florence, Venise et Istanbul. Il a l'esthétique d'un tableau de Boch, ça reste une enquête à laquelle on se prend au jeu.
    J'ai beaucoup aimé la citerne à Istanbul, le cadre est magique. 

    Bonne toile à vous tous !!

    Haruko

    Comptable et tueur à gages.

    M Wolf / The accountant.

    Que dire ? Ce film est déroutant.
    Aujourd'hui les super-héros sont multiples, et différents. On connait les X.Mens, les Avengers, les Green lantern, Batman, Dardeville ... Tous ont un truc en plus ou en moins cf Dardeville.

    M.Wolf, est un comptable doué, souffrant d'un trouble du spectre autistique comme on dit. Concrètement nous sommes face à un homme autiste, qui utilise son handicap, pour être le meilleur dans son domaine et son domaine c'est ... le crime sur commande et la gestion des finances. 

    M.Wolf, enfant voit sa famille imploser, la maman quitte ses deux fils et son mari militaire. C'est ce dernier qui va forger ses fils. Il va utiliser le handicap de l'un pour créer un duo soudé et indestructible. 

    Les super-héros, n'ont pas toujours la vie facile, ils n'ont pas toujours une cape, et ne sont pas toujours du bon coté de la loi. Mais ils font ce qui doit être fait, pour rééquilibrer la balance, maintenir leur vie entre bien et mal. 
    Le film est pas mal. Ben Affleck est convainquant dans son rôle. 



    Bien à vous !!!

    Bonne toile!!

    Haruko

    mercredi 9 novembre 2016

    Nouvelles de l'atelier

    J'ai crée un album avec mes réalisations, c'est plus simple, pour vous exposer les petites dernières et les anciennes aussi. Pour les curieux/curieuses, n'hésitez pas à aller faire un petit tour.

    Lien vers l'album des petits feutrés

    Bien à vous !!

    Haruko